Siscare-DT2 atteint l’objectif d’enrôlements défini avec l’OFSP

Sispha SA, la société du groupe Ofac spécialisée dans les soins coordonnés, vient de franchir une étape importante dans le développement de sa prestation phare, Siscare-DT2, un projet qui vise à améliorer l’adhésion thérapeutique des patients souffrant de diabète de type 2. En effet, le seuil des 200 patients «enrôlés» a été franchi, et même dépassé, le 30 juin dernier, atteignant ainsi l’objectif fixé d’entente avec l’Office fédéral de la Santé Publique (OFSP), qui finance en partie le projet, pour que le projet-pilote continue sur des bonnes bases.

Cette étape permet avant tout à Sispha de finaliser avec succès la phase d’enrôlement du projet avec un ensemble de données significatif pour passer dans de bonnes conditions à la suite de l’étude clinique dont l’encadrement scientifique est assuré par la Policlinique médicale universitaire (PMU) de Lausanne.

Avec les 211 patients inscrits au programme, Sispha démontre à tous les professionnels de soins la nécessité de développer des prestations novatrices qui rompent avec les pratiques habituelles des pharmaciens. Le groupe Ofac est en effet convaincu depuis longtemps que la collaboration interprofessionnelle, la coordination des soins et l’accompagnement thérapeutique figurent parmi les futures clés de voûte de la profession de pharmacien d’officine. Dans ce sens, l’adhésion de la population, en particulier des patients souffrant d’une maladie chronique, à ce type de prestation, par ailleurs partiellement remboursée par l’assurance de base selon les dispositions de la RBP en vigueur, prouve la demande dans ce domaine.

Ces prochains mois, Sispha s’attèlera à poursuivre le développement de sa prestation Siscare-DT2, notamment en Suisse alémanique, tout en sensibilisant les acteurs de la santé sur l’opportunité de ce type de collaboration interprofessionnelle.

Pour rappel, les programmes Siscare (dont Siscare-DT2 fait partie) ont été développés pour améliorer l’adhésion thérapeutique des patients chroniques. Ils se composent des 3 éléments suivants :

  1. Entretiens motivationnels à intervalles réguliers
  2. Mesure de l’adhésion thérapeutique, grâce à des outils de suivi de la prise médicamenteuse
  3. Echange d’informations et gestion des risques, en collaboration avec les autres professionnels de la santé (en accord avec le patient).

www.sispha.ch