Un pharmacien indépendant s’associe à Ofac pour se donner un nouvel élan

Un partenariat original réunit depuis ce printemps Ofac et la pharmacie du Galicien à Lausanne, dirigée par Alexandre Lo Russo (photo). En effet, cette officine vient d’être transférée, grâce à l’appui de la coopérative, dans les locaux beaucoup plus vastes et ultra modernes du nouveau Business Parc Prilly, dans la banlieue ouest de Lausanne, à quelques centaines de mètres de là.

Tout commence lorsque le promoteur immobilier contacte Ofac pour implanter une pharmacie dans ce nouveau centre commercial situé au cœur d’un quartier en pleine mutation. Identifiant un fort potentiel de développement, avec la présence d’une grande surface Coop, un centre d’imagerie médicale, un fitness et des cabinets médicaux, Ofac accepte naturellement cette offre mais souhaite trouver un partenariat avec  un pharmacien indépendant.

Le pharmacien-propriétaire du Galicien, Alexandre Lo Russo, installé dans le quartier depuis de nombreuses années, lorgnait lui-même depuis quelque temps sur le Business Parc,  désirant donner un nouvel élan à sa pharmacie. Après une première prise de contact avec Ofac, un terrain d’entente est rapidement trouvé, d’autant plus que le promoteur préférait donner le bail à un acteur plus sûr financièrement qu’un pharmacien indépendant. « Sans Ofac, je n’aurais probablement jamais pu signer » reconnaît aujourd’hui Alexandre Lo Russo. Alors qu’Ofac pouvait faire valoir ses garanties financières et son savoir-faire dans le développement de projets d’officines, Alexandre Lo Russo pouvait justifier, outre ses compétences professionnelles reconnues, de sa parfaite connaissance de la patientèle locale. Des qualités complémentaires pour une collaboration « win-win » ! « Au départ, j’avoue avoir été méfiant à l’égard de la démarche d’Ofac. Mais je me suis vite aperçu que la coopérative voulait avant tout développer le métier de pharmacien indépendant et me mettre à égalité de chances avec les chaînes, qui convoitaient aussi cet emplacement. Je suis de plus très content d’avoir pu obtenir la liberté d’action que je recherchais ».

Ce déménagement a permis à Alexandre Lo Russo de développer dans sa « nouvelle » pharmacie les services qui lui tiennent à cœur. Ainsi, les prestations pharmaceutiques seront à l’avenir mises en avant, avec un laboratoire vitré permettant aux clients de voir le pharmacien à l’œuvre et un espace-conseil agréable pour des entretiens personnalisés. De plus, une surface de vente plus grande permet l’exposition d’un large choix de produits dermo-cosmétiques. Des écrans dynamiques sont aussi exposés dans la pharmacie pour apporter une communication plus moderne. « Je suis un pharmacien indépendant. J’ai beaucoup d’idées mais je me sens souvent démuni au moment de la réalisation. Pour cela, je suis très satisfait d’avoir pu compter sur les compétences d’Ofac dans plusieurs domaines hors pharmacie », résume-t-il en guise de confidence.