Dossier Electronique du Patient (DEP) : pharmaSuisse intègre la Communauté de référence nationale d’Ofac dans sa stratégie eHealth.

pharmaSuisse confirme le choix d’Ofac comme partenaire privilégié pour la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie eHealth. La faîtière des pharmaciens suisses intègre ainsi dans cette stratégie le projet de Communauté de référence lancé par la coopérative Ofac dans le cadre de la LDEP (Loi sur le Dossier Electronique du Patient).

Ainsi en ont décidé les délégués de pharmaSuisse, réunis en assemblée ordinaire ce mardi 16 mai au Stade de Suisse à Berne, sous la direction de leur président, M. Fabian Vaucher.

Ofac se félicite de cette décision qui renforce son projet de Communauté de référence nationale grâce notamment aux compétences métier qu’apporte pharmaSuisse ainsi qu’à son réseau interprofessionnel et politique.

La structure créée par Ofac pour exploiter sa Communauté de référence et dont la coopérative sera l’actionnaire principal prendra la forme d’une Société Anonyme (SA) à but non lucratif dont la création est prévue dans les semaines à venir. Le reste du capital sera ouvert à ceux qui désireront s’associer à cette communauté : pharmaSuisse naturellement, mais aussi les différents prestataires de soins, les sociétés faîtières, les cantons, les autres organismes publiques, etc.

La Communauté de référence elle-même accueillera bien entendu les pharmacies, qu’elles soient ou non sociétaires d’Ofac, mais également tous prestataires de soins désireux de bénéficier des avantages qu’offrira le portail eHealth DEP actuellement en construction chez Ofac.

La prochaine étape vers la mise sur pied de cette Communauté de référence sera le «Projectathon DEP» organisé par l’Office fédéral de la santé Publique (OFSP), IHE Suisse et eHealth Suisse. Cet événement, qui se tiendra du 25 au 28 septembre à Köniz (Berne), permettra à toutes les personnes et organisations intéressées de venir confronter entre elles l’état de l’infrastructure technique de leur projet dans l’environnement de référence du DEP. Des tests y seront réalisés pour vérifier l’interopérabilité entre les différents acteurs. Ofac pourra ainsi se préparer à l’application pratique pour le Dossier Electronique du Patient, et ce également dans la perspective d’une certification ultérieure selon la LDEP.

Les équipes d’Ofac, désormais avec l’appui de pharmaSuisse, travaillent d’arrache-pied pour proposer au public la première version du portail santé, version DEP, à l’horizon de l’été 2018.